Body Expert
Body Expert

Formulaire d'offre

Nom Prénom

Votre adresse e-mail

téléphone

Votre Message

Body Expert Body Expert

Menu

Chirurgie Et Soins Du Corps

Chirurgie Et Soins Du Corps

Chirurgie et soins du corps
Lifting des seins:
Après une grossesse, une perte de poids ou simplement en raison de l’âge la poitrine peut s’affaisser, la silhouette s’en trouve vieillie et moins harmonieuse. Il n’existe aucune crème ou exercice pour remontrer une poitrine affaissée, le seul remède étant la lifting des seins. Schématiquement l’opération consiste à « remonter » la poitrine en venant tendre le surplus de peau au niveau du thorax. Au besoin, elle peut s’accompagner d’une mise en place de prothèses mammaires pour augmenter le volume de vos seins. Cette chirurgie rajeunit considérablement votre silhouette. Conseils pré-opératoires: 3 semaines avant et 2 semaines après l’intervention, la prise d’aspirine et d’anti-in?ammatoires est interdite. Ces médicaments peuvent entrainer des effets anticoagulants incompatibles avec une intervention chirurgicale. L’alcool, parce qu’il dilate les faisceaux sanguins est également interdit 2 semaines avant et 2 semaines après l’intervention. Le tabac et la nicotine (sous toutes ses formes) sont interdits 1 mois avant et 1 mois après l’intervention car ils empêchent une bonne oxygénation des tissus ce qui peut favoriser une nécrose. Si vous êtes sous traitement médical, consultez votre médecin généraliste ou parlez en à votre chirurgien plasticien.
Conseils post-opératoires:
Il est très important d’éviter tout ce qui peut être susceptible de faire augmenter la pression artérielle (ménage, port de charge lourdes, se pencher …). Tout effort physique ou sexuel sont donc interdit pendant 2-3 semaines Il ne faut pas masser ou manipuler vos seins durant 4 à 6 semaines. Augmentation mammaire: L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale très populaire avec un résultat immédiat et un taux de satisfaction très élevé. Elle est réalisée à l’aide de prothèse à base d’eau saline, de silicone ou de gel cohésif. Elle peuvent être introduites par incision infra-mammaire (sous le sein), par le mamelon ou l’aisselle.

Le plus dif?cile est de choisir le volume de vos seins. Votre chirurgien sera vous guider et vous donner conseil. N’oubliez pas qu’il est le spécialiste et que vous pouvez lui faire con?ance. Gardez à l’esprit que cela ne dépend pas uniquement de votre volonté et bien souvent les demandes sont inadaptées. Votre cage thoracique, la largeur des épaules et longueur de votre thorax peuvent considérablement changer l’allure de votre poitrine. Le risque de cancer du sein n’est pas plus élevé et l’allaitement est toujours possible Cette chirurgie se fait sous anesthésie générale. La douleur varie est fonction de l’emplacement des prothèse. (De 2 jours à 3 semaines).
sur 1 5
Conseils pré-opératoires:
3 semaines avant et 2 semaines après l’intervention, la prise d’aspirine et d’anti-in?ammatoires est interdite. Ces médicaments peuvent entrainer des effets anticoagulants incompatibles avec une intervention chirurgicale. L’alcool, parce qu’il dilate les faisceaux sanguins est également interdit 2 semaines avant et 2 semaines après l’intervention. Le tabac et la nicotine (sous toutes ses formes) sont interdits 1 mois avant et 1 mois après l’intervention car ils empêchent une bonne oxygénation des tissus ce qui peut favoriser une nécrose. Si vous êtes sous traitement médical, consultez votre médecin généraliste ou parlez en à votre chirurgien plasticien. Conseils post-opératoire: Votre pansement sera retiré 2 voire 3 jours après la chirurgie. Ensuite il vous faudra porter un soutient gorge spécial, jours et nuits, pendant 3 semaines. Il pourra être retiré uniquement lors de la toilette. Durant cette période toute activité physique est strictement interdite. Cela risquerait de déplacer vos prothèses et pourrait provoquer des saignements. Réduction mammaire: Lorsque le volume des seins est trop important, on parle d’hypertrophie mammaire. Elle s’accompagne souvent d’une ptose mammaire (affaissement des seins) et parfois d’une différence de volume entre les seins. l’Hypertrophie mammaire à plusieurs conséquences: -elle empêche la pratique de certain sport -elle provoque des lombalgies, cervicalgies. -elle peut avoir des conséquences psychologiques. Cette intervention à 3 buts: -diminuer le volume des seins. -corriger une éventuelle asymétrie. -corriger l’affaissement de la poitrine. L’intervention se fait sous anesthésie générale et dure entre 2 et 3 heures. Elle implique une ablation du tissu mammaire. A?n d’assurer un jolie galbe, l’excès de peau doit être retirée. Les cicatrices (autour du mamelon, entre le mamelon et le plis du sein et sous le plis du sein (en T retournée)) disparaissent complètement au cours de la première année qui suit l’intervention. Une hospitalisation de 48 heures est à prévoir. Conseils pré-opératoires: Un bilan pré-opératoire est effectué et selon les antécédents et l’âge de la patiente un bilan radiographique des seins peut être réalisé. 3 semaines avant et 2 semaines après l’intervention, la prise d’aspirine et d’anti-in?ammatoires est interdite. Ces médicaments peuvent entrainer des effets anticoagulants incompatibles avec une intervention chirurgicale. L’alcool, parce qu’il dilate les faisceaux sanguins est également interdit 2 semaines avant et 2 semaines après l’intervention. Le tabac et la nicotine (sous toutes ses formes) sont interdits 1 mois avant et 1 mois après l’intervention car ils empêchent une bonne oxygénation des tissus ce qui peut favoriser une nécrose. Si vous êtes sous traitement médical, consultez votre médecin généraliste ou parlez en à votre chirurgien plasticien. sur 2 5
L’interruption d’une contraception orale peut être demandée. Conseils post-opératoires: Les suites post-opératoires sont peu douloureuses. Oedèmes et ecchymoses peuvent apparaitre. Si des drains sous-cutanés ont été mis en place par le chirurgien, ceux-ci sont retirés dans les 3 jours suivant l’opération et le premier pansement est retiré 48 heures après l’intervention. Le port d’un soutien-gorge adapté à la nouvelle forme et taille des seins devra être porté 24h/24 pendant 4 semaines, puis remplacé par un bustier souple et sur-mesure que la patiente gardera un mois. Un arrêt de travail d’une semaine est requis. Il est déconseillé de faire du sport et des efforts physiques importants pendant 4 semaines. Abdominoplastie: L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale qui remodèle la silhouette de manière remarquable. Contrairement à une simple liposuccion, l’abdominoplastie est une chirurgie complète de l’abdomen: la graisse est enlevée, la peau en trop retirée et les muscles raffermis. Réalisée sous anesthésie générale elle prend entre 3 et 4 heures et se déroule en 3 temps: -la liposuccion du ventre: la graisse, située sur l’abdomen et les ?ancs, est aspirée. -la chirurgie abdominale: le chirurgien retire l’excédent de peau au niveau de la partie inférieure du ventre. La taille de la cicatrice, située au niveau du pubis, dépend de la quantité de peau retirée. -le raffermissement des muscles: les muscles sont retendus ce qui permet de recréer une ceinture abdominale solide. Conseils pré-opératoires: 3 semaines avant et 2 semaines après l’intervention, la prise d’aspirine et d’anti-in?ammatoires est interdite. Ces médicaments peuvent entrainer des effets anticoagulants incompatibles avec une intervention chirurgicale. L’alcool, parce qu’il dilate les faisceaux sanguins est également interdit 2 semaines avant et 2 semaines après l’intervention. Le tabac et la nicotine (sous toutes ses formes) sont interdits 1 mois avant et 1 mois après l’intervention car ils empêchent une bonne oxygénation des tissus ce qui peut favoriser une nécrose. Si vous êtes sous traitement médical, consultez votre médecin généraliste ou parlez en à votre chirurgien plasticien. Conseils post-opératoires: Il est très important d’éviter tout ce qui peut être susceptible de faire augmenter la pression artérielle (ménage, port de charge lourdes, se pencher …). Tout effort physique ou sexuel sont donc interdit pendant 2-3 semaines
sur 3 5
Mini-abdominoplastie:
Cette chirurgie a pour but d’enlever le surplus de peau et de graisse au niveau de la région suspubienne (sous le nombril). A la différence de l’abdominoplastie, la mini-abdominoplastie n’est pas une chirurgie complète de l’abdomen, (les muscles ne sont pas raffermis). Si vous avez une cicatrice antérieure (cholécystectomie, herniotomie, etc.) l’abdominoplastie ne peut pas être pratiquée. Le temps opératoire de cette chirurgie est de 2 à 3 heures et est toujours pratiquée sous anesthésie générale. L’excision de peau et de graisse, située entre le pubis et l’ombilic, se fait au bas ventre par incision. S’il n’est pas possible de tout enlever une autre incision en forme de petit “ T “ inversé sera faite juste en haut du pubis. Des drains temporaires seront mis en place pour une période d’une semaine. Conseils pré-opératoires: 3 semaines avant et 2 semaines après l’intervention, la prise d’aspirine et d’anti-in?ammatoires est interdite. Ces médicaments peuvent entrainer des effets anticoagulants incompatibles avec une intervention chirurgicale. L’alcool, parce qu’il dilate les faisceaux sanguins est également interdit 2 semaines avant et 2 semaines après l’intervention. Le tabac et la nicotine (sous toutes ses formes) sont interdits 1 mois avant et 1 mois après l’intervention car ils empêchent une bonne oxygénation des tissus ce qui peut favoriser une nécrose. Si vous êtes sous traitement médical, consultez votre médecin généraliste ou parlez en à votre chirurgien plasticien. Conseils post-opératoires: Il est très important d’éviter tout ce qui peut être susceptible de faire augmenter la pression artérielle (ménage, port de charge lourdes, se pencher …). Tout effort physique ou sexuel sont donc interdit pendant 2-3 semaines. Les exercices physiques peuvent être progressivement repris six semaines après la chirurgie. Il est important d’éviter de marcher en étant penché, d’abord parce vous aurez mal mais également parce que ça ne favorise pas la guérison de la chirurgie. Une prescription d’antidouleurs et d’antibiotiques vous sera remise à la sortie de la clinique. La liposuccion: La liposuccion est une technique chirurgicale qui permet d’enlever la graisse à des endroits précis. Attention, il ne s’agit pas d’une cure d’amincissement et ne remplace pas les régimes et l’exercice. C’est une intervention très populaire, mais qui a quand même ses limites. Elle s’adresse surtout aux patients relativement jeunes avec un bon tonus au niveau de la peau. Le bon candidat est celui qui a une peau assez élastique (car elle doit se replacer d’elle-même après l’intervention). Après un examen, votre chirurgien déterminera les endroits à traiter. Il est important de spéci?er la différence entre la liposuccion pour l’homme et pour la femme.
sur 4 5
Les femmes ont tendance à accumuler de la graisse aux hanches, aux cuisses et au niveau du cou, c’est assez facile d’aspirer cette graisse localisée. Cependant, chez l’homme, la graisse s’accumule au niveau de l’abdomen, entre les intestins. La graisse à cet endroit ne peut pas être liposucée. Si vous faites de l’embonpoint, votre peau ne se replacera pas d’elle-même. Vous aurez alors remplacé un problème par un autre soit un excédent de peau. Une liposuccion peut être pratiquée à différents endroits du corps, mais les plus fréquentes sont: • Liposuccion du ventre (parfois avec une abdominoplastie). • Liposuccion des hanches (parfois avec une abdominoplastie). • Liposuccion des cuisses. • Liposuccion des bras. • Liposuccion du cou. Cette intervention est faite sous anesthésie générale ou locale, dépendamment de la quantité de graisses à enlever. La région à traiter est in?ltrée avec une solution très diluée d’anesthésiques pour diminuer la douleur et le saignement. De petites incisions sont faites a?n d’insérer une canule, laquelle aspire la graisse. Conseils pré-opératoires: 3 semaines avant et 2 semaines après l’intervention, la prise d’aspirine et d’anti-in?ammatoire est interdite. Ces médicaments peuvent entrainer des effets anticoagulants incompatibles avec une intervention chirurgicale. L’alcool, parce qu’il dilate les faisceaux sanguins est également interdit 2 semaines avant et 2 semaines après l’intervention. Le tabac et la nicotine (sous toutes ses formes) sont interdits 1 mois avant et 1 mois après l’intervention car ils empêchent une bonne oxygénation des tissus ce qui peut favoriser une nécrose. Si vous êtes sous traitement médical, consultez votre médecin généraliste ou parlez en à votre chirurgien plasticien. Conseils post-opératoire: Le pansement sera enlevé une semaine après l’intervention, vous devrez ensuite porter une gaine jour et nuit durant 5 semaines. L’œdème dépend de l’endroit où la graisse a été liposucée. Pour contrer ce problème, il est important de limiter les activités et de rester au repos durant la semaine qui suit l’intervention. La douleur est généralement minime, vous pourrez reprendre vos activités physiques 6 semaines après la chirurgie. L’œdème peut prendre jusqu’à six mois avant de disparaître complètement, la chirurgie ne peut être évaluée avant cette période.